Oups !

Vous avez un produit en prévente dans votre panier : vous ne pouvez pas le commander en même temps que les autres articles de notre site.
Videz votre panier ou faites deux commandes séparées.

On a testé les meilleurs polos du marché. Et on a fait le nôtre.

Vous avez été plus de 1700 à nous dire ce qui ne va pas avec vos polos. Vos réponses en poche, on a testé les meilleurs polos du marché et on s'est rendus compte qu'on pouvait faire mieux, pour moins cher. Et c'est ce qu'on a fait.

1. Un tissu bien dense

Pour que ça tienne dans le temps, on a gardé la maille piquée emblématique du polo, qui permet au tissu de respirer, mais on l'a faite bien dense (220g/m) avec un fil 100% coton pima longue fibre et compact.

2. Un col sans gondoles

Parce que personne n'aime les cols qui rebiquent, on l'a construit avec le même fil solide que le reste du polo et on fait une point bien serré pour qu'il garde sa forme au cours des lavages. Vous pouvez laisser les gondoles à Venise.

3. Une couleur solide

Une couleur “solide” dans le vocabulaire des teinturiers, ça veut dire qu'elle tient dans le temps. Notre piqué, on l'a teint en rouleau avant la confection pour être sûr qu'il ne décolore pas avec les lavages. Résultat : la couleur tient mieux que celles de tous les autres polos en coton qu’on a testé (à constater de vos propres yeux : photos après 5 lavages disponibles sur ce lien).

4. Halte au rétrécissement

Le propre du piqué, c'est d'être respirant… et de rétrécir au lavage. Pour limiter ça, on a prélavé ce polo à l'usine et on arrive à moins de 7% de rétrécissement (chez les marques traditionnelles, cela peut aller jusque 15%). Et pour compenser ces 7%, on a rajouté de la longueur par rapport à notre barème de taille habituel. Désolé pour les fans de crop-tops

5. Polo tout confort

Aux épaules, on a mis des coutures plates dites “flatlock” pour un confort optimal : vous ne les sentirez pas, ni au 3e set, ni au 2e verre.

6. Fentes latérales renforcées

Sur les premiers prototypes qu'on a fait, on arrivait à arracher les fentes latérales à la seule force des mains… Du coup, on a ajouté un solide point d’arrêt à leur jonction. Pas de risque qu'elles se déchirent pendant vos machines.

7. Pas de trous

Vous nous avez parlé des petits trous qui se forment au coin de la patte de boutonnage. On a bien étudié le phénomène : ça arrive quand les coutures sont mal conçues. Du coup, on a fait le même montage que les polos haut de gamme. Les seuls trous que vous verrez, ce sera sur le green de votre parcours de golf.

8. Pas un polo de papa

La coupe est semi-ajustée : c'est-à-dire qu'elle est légèrement resserrée au niveau de la taille pour éviter l’effet sac à patates, mais pas moulante non plus. Et on a dessiné les manches pour qu'elles ne vous fassent pas des ailes de papillon.

9. Pas d’étiquette qui gratte

Les étiquettes, ça gratte et parfois, ça peut déchirer le polo. La nôtre, on a choisi de l'imprimer. Merci Gutenberg.

10. Et la planète dans tout ça ?

Du 100% coton pour favoriser la recyclabilité et éviter les rejets de fibres plastiques, OEKO-TEX® donc sans produit toxique pour vous ou l'environnement, et fabriqué au Portugal par une usine de confiance. Surtout, il est conçu pour que vous n’ayez pas besoin de le racheter tous les quatre matins. Et ça, c’est le geste le plus écolo que vous puissiez faire.