Panier
Votre panier est vide.

Comment entretenir
votre ceinture en cuir ?

Le cuir de notre ceinture est à tannage végétal. On a choisi cette option surtout parce que, contrairement à un tannage classique, il n’y a pas d’utilisation de chrome, dont les résidus peuvent être toxiques (même si avec un cuir tanné en Europe, il y a peu de risques comme on l’expliquait dans cet article). La particularité d’un cuir à tannage végétal, c’est qu’il va se patiner avec le temps : sa couleur va foncer et le cuir va se marquer, se griffer. Le temps qui passe va donc donner une personnalité unique à cette ceinture.

Mais si vous êtes ici, c’est sûrement parce que vous ne voulez pas que votre ceinture se forge une personnalité trop encombrante. Voici donc quelques astuces pour ne pas qu’elle se patine trop vite :

1) Hydratez votre ceinture une fois par an

La chose fondamentale à comprendre, c’est que le cuir est composé d’environ 5% de corps gras – ce sont eux qui lui donnent sa souplesse et sa résistance. S’ils s’échappent, le cuir se dessèche et craquelle. Votre objectif est donc
simple : maintenir le cuir gras.

Pour cela, il faut régulièrement “nourrir” le cuir de votre ceinture : au moins une fois par an. Idéalement avec un produit spécial, mais au pire, n’importe quelle crème hydratante de votre salle de bain fera l’affaire.

Veillez à utiliser une très petite dose de crème hydratante, et surtout, faites un test dans un coin discret de votre ceinture pour vous assurer que le rendu final vous convient. 

2) Estompez les éraflures

entretien ceinture : comparatif avant après

(Cliquez sur la photo pour zoomer)

La première étape, c’est de trouver la bonne teinte de cirage. J’ai la chance que mon cordonnier de quartier vende toute la gamme de la marque Famaco : une marque spécialisée dans les produits d’entretien pour le cuir, fabriqués en France et à prix raisonnables compte tenu de la qualité de leurs produits (comptez 5€50 pour un pot qui vous durera toute votre vie).

La marque propose une très large gamme de coloris qui sont presque tous en vente sur le site de Monsieur Chaussure.

  • Pour notre ceinture cognac, on vous conseille idéalement la teinte Brun 320 (trouvable en cordonnerie), mais la teinte Havane 322 (trouvable sur internet) fera aussi très bien le job.
  • Pour notre ceinture noire, on vous conseille idéalement la teinte Noir 300. La teinte Gris Loutre 368 (comme j’aurai aimé avoir eu l’idée de ce nom de coloris) fera aussi l'affaire.
entretien ceinture : vaste nuancier de couleurs de cirageentretien ceinture : vaste nuancier de couleurs de cirage

Il n’y a rien de plus satisfaisant que de trouver pile la bonne teinte de cirage, non? (ou c’est moi qui ai un problème ?)

Voici comment procéder :

  • Dépoussiérer votre ceinture avec un chiffon propre (ou avec la manche de votre pull, promis on ne dira rien),
  • Tapoter un autre chiffon (un vieux t-shirt par exemple) dans le pot de cirage. Prélevez-en un tout petit peu et appliquez-en tout le long de la ceinture (et pas uniquement sur la zone éraflée),
  • Répéter l’étape 2 jusqu’à ce que la griffure ait disparu,
  • Laisser sécher 5 minutes,
  • Lustrer votre ceinture avec un chiffon doux ou avec un collant fin (une bonne astuce pour donner une seconde vie aux collants filés). Cette étape fera briller le cirage que vous venez d’appliquer - comme lorsqu’on ponce une surface avec un grain très fin,

Et c’est tout ! 

entretien ceinture : zoom avant après

(Cliquez sur la photo pour zoomer)

P.S. : Et sinon vous pouvez aussi confier votre ceinture à votre cordonnier qui s’en occupera pour moins de 5 euros.

Bienvenue sur ces pages dédiées à l’entretien de vos vêtements !

Je m’appelle Claire et je suis en charge de suivre la production chez Loom. En gros, j’essaye d’éviter les ruptures de stock sur notre site (bon c’est pas encore parfait, mais j’y travaille) et je m’assure tout au long des étapes de fabrication que les vêtements sont conformes à nos exigences de qualité.

En plus de ça, je suis passionnée par tout ce qui permet d’allonger la durée de vie de nos vêtements : entretien, réparation et autres astuces de grand-mère. J’aime donner des “petits suppléments d'âme” aux vêtements, les retravailler, les réparer, leur redonner une chance quand plus personne ne veut d’eux. Sur ces pages, j'essaierai de vous transmettre ce que je sais et qui pourrait vous être utile.

Dernière chose : toutes les astuces que vous trouverez sur ce site, je les ai vraiment testées et je me suis assurée personnellement qu’elles marchent (en d’autres termes, ce n’est pas un copié-collé de recherches sur internet). Si vous en avez des nouvelles à me suggérer, j’adorerais recevoir vos mails à hello@loom.fr.