Panier
Votre panier est vide.

Comparatif des lessives maison écologiques

Comparatif des lessives maison écologiques

Nous y sommes ! Voici enfin le tant attendu :

loom duel des lessives maison

C'est l'heure du du-du-duel ! Vous aussi vous trépignez d’impatience ?

Après avoir lu notre précédent article sur les Gargouilles, vous êtes plusieurs à m’avoir dit “Non mais dites-donc*, et les autres lessives prétendument naturelles et écolo, qu'est-ce que ça vaut ?”
*Notre lectorat est composé à 87% de fans de Bourvil

J’ai donc testé différentes méthodes de lavage qu’on peut qualifier “d’alternatives” et de “naturelles” et voici mes résultats.
Mais avant cela une présentation des combattants s’impose :

A MA DROITE… la lessive à la cendre !

Vous la voyez venir la métaphore filée ?

Il n'y a pas si longtemps que ça, on lavait son linge à l’aide de cendre de bois car elle contient naturellement de la potasse (l’un des composants du savon) et elle était supposée être un excellent détachant.

Pour faire de la lessive à base de cendre, c’est donc très simple (si tant est que vous arrivez à vous procurer de la cendre) :

  • Mélangez dans un bocal une dose d’eau pour une dose de cendre,
  • Laissez infuser 2 jours en remuant 3 fois par jour,
  • Filtrez votre mélange à travers un torchon pour ne garder que la partie liquide,
  • Finito.

Vous constaterez qu’après avoir infusé 2 jours, le liquide est devenu très visqueux et sa texture se rapproche de celle de la lessive classique. Votre inconscient va sûrement se dire que si ça a la même texture que la lessive, alors ça a la même efficacité… No spoil - mais c’est faux.

2ème candidat : les noix de lavages

Elles étaient très à la mode il y a quelques années et étaient décrites comme LA solution la plus écologique pour laver son linge. Depuis, elles sont devenues assez difficiles à se procurer, à croire qu’elles ont été retirées des rayons des magasins bio pour y mettre à la place des boules de lavage (qui ne servent à rien, rappelons-le)…

Les noix de lavage sont les fruits du Sapindus mukorossi, dit “arbre à savon” et contiennent un agent émulsifiant et détergent : la saponine.

Pour laver son linge avec des noix de lavage, c’est encore une fois très simple : 

  • Faites un aller-retour en Inde pour aller cueillir les fruits d’un arbre qui ne vous a rien demandé,
  • Mettez les noix dans un sachet en tissu,
  • Mettez ce sachet dans le tambour de votre machine à laver et lancez un programme coton 30°C,
  • Renouvelez les noix tous les 2 lavages.

On peut douter à juste titre de ma neutralité vis-à-vis des noix de sapindus, je vous l’accorde.

Dernier challenger : la lessive au lierre

Le lierre contient, comme les noix de lavage, de la saponine et peut donc également être utilisé pour en faire de la lessive : 

  • Cueillez puis rincez 10 jeunes feuilles de lierre,
  • Faites bouillir les feuilles dans 20 cl d’eau pendant 15 minutes,
  • Coupez le feu et laissez macérer pendant 2 jours le liquide,
  • Filtrez votre mélange à travers un torchon pour ne garder que la partie liquide dans un bocal (et le liquide va mousser).
loom comparatif lessives maison

Les adversaires montant sur le ring

Depuis mon article sur les Gargouilles, j’ai légèrement amélioré mon protocole de test. Voici comment je m’y suis prise pour comparer ces 3 lessives : 

loom comparatif lessives maison
  • J’ai découpé dans un drap blanc en 100% coton 5 torchons de 30 cm de côté,
  • J’ai taché à tour de rôle ces torchons des 3 types de taches qui existent : les taches grasses (huile d’olive), les taches enzymatiques (chocolat noir fondu) et les taches oxydables (du vin rouge). Je me suis assurée que chaque tache fasse le même poids et le même diamètre sur chaque torchon,
loom avant lavage lessive

Je vous laisse deviner qui est qui

  • J’ai attendu 15 minutes et pas une minute de plus,
  • J’ai lavé mes torchons en machine avec un programme classique à 30°C en utilisant à tour de rôle :
  • une dose de lessive conventionnelle, 
  • une dose d’eau du robinet, 
  • un sachet de 10 noix de lavage,
  • une dose de lessive à base de lierre,
  • une dose de lessive à base de cendre,
  • J’ai laissé sécher les torchons à l’air libre, à l’ombre.
loom après lavage lessive classique
loom après lavage sans détergent
loom après lavage noix de lavage
loom après lavage lierre
loom après lavage cendre
loom après lavage lessive classique
loom après lavage sans détergent
loom après lavage noix de lavage
loom après lavage lierre
loom après lavage cendre

Si on se base uniquement sur l’efficacité des lessives pour faire partir les taches (1 = le meilleur, 5 = le moins bon) : 

loom classement lessive efficacité

La lessive conventionnelle se classe au premier rang avec, non loin derrière elle l'outsider : la lessive au lierre et en troisième position les noix de sapindus. Coup dur pour la lessive à la cendre qui se classe bonne dernière, ex-aequo avec l’eau.

loom classement lessive efficacité

Si on ajoute dans la balance d’autres facteurs tels que le prix, la provenance et la simplicité d’utilisation et de fabrication (parce que mon objectif n’est pas de faire de vous des Caroline Ingalls qui passez votre journée à faire la lessive), le classement devient à mon sens plus objectif : 

TorchonMéthodeTotal efficacité
Prix
Facilité d’utilisation
Malus tour du monde
Total général
Classement
1
Lessive conventionnelle40,19 € > 32-    > 1101
2
Eau du robinet12
0,00 € > 01        0133
3Noix de lavage80,01 € > 13--- > 3175
4Lessive au lierre60,00 € > 04        0101
5Lessive à la cendre120,00 € > 04        0164
loom classement lessive global

La lessive au lierre se hisse alors au premier rang, ex aequo avec la lessive conventionnelle. L’eau du robinet remonte en troisième place, loin devant la lessive à la cendre et les noix de lavage.

loom classement lessive global

Qu’est-ce qu’on retient de ce match endiablé ? 

Je n’aurai pas parié là-dessus avant de me pencher sur ce sujet, mais mes tests montrent que la lessive au lierre et les noix de lavage fonctionnent mieux que le lavage sans détergent, en particulier sur certains types de taches : les taches enzymatiques type chocolat pour la lessive au lierre et les taches oxydables type vin rouge pour les noix de lavage. Néanmoins, le classement basé uniquement sur l’efficacité et le classement plus global tendent à la même conclusion : la bonne vieille lessive conventionnelle, celle qu’on achète en magasin, est la plus efficace malgré son prix et malgré le fait qu’elle ne pousse pas dans votre jardin (elle est généralement produite en France mais ce n’est pas toujours indiqué sur la bouteille).

A mon sens, ce n’est pas parce que quelque chose pousse dans un arbre qu’il faut le béatifier, surtout s’il vient du fin fond de l’Himalaya. A l’inverse, ce n’est pas parce qu’un produit sort d’une usine qu’il faut s’en méfier, surtout quand on vit dans un pays qui réglemente l’utilisation des produits chimiques, en particulier ceux dont l’usage est domestique. Si vraiment votre volonté est de ne verser que du biodégradable dans vos canalisations, souvenez-vous que laver à l’eau sans détergent ça lave aussi et ça suffit généralement pour les vêtements peu tachés du quotidien. 

loom avant après lavage eau

P.S. : Pourquoi je n’ai pas testé la lessive aux copeaux de savon ? L’objectif de ce test était uniquement de comparer les différentes techniques de lavage qui poussent telles quelles dans la nature. Je n’ai donc pas intégré à mon banc de test une lessive faite maison à base de copeaux de savon. Sans m’être trop penchée sur le sujet, j’imagine que ce type de lessive doit être plutôt efficace, presque autant que les lessives conventionnelles. J’émets juste un doute quant à l’encrassement des canalisations que peut engendrer ce type de lessive. Rien qu’à voir la vitesse à laquelle s’encrasse ma douche quand j’utilise un savon solide (et je ne vous parle même pas des savons saponifiés à froid…), j’imagine qu’il en sera de même avec une lessive faite à base de copeaux de savon. Si vous avez un avis plus fondé que le mien n’hésitez pas à m’écrire à hello@loom.fr, je suis toute ouïe !

P.P.S. : « tâche » avec un accent circonflexe signifie « corvée », « travail », « besogne » alors que « tache » sans chapeau est un synonyme de « salissure ». Ne vous tuez pas à la tâche pour faire partir vos taches tenaces avec des noix de lavage. Utilisez plutôt de la lessive classique… Amis des beaux mots, bonsoir.

Bienvenue sur ces pages dédiées à l’entretien de vos vêtements !

Je m’appelle Claire et je suis en charge de suivre la production chez Loom. En gros, j’essaye d’éviter les ruptures de stock sur notre site (bon c’est pas encore parfait, mais j’y travaille) et je m’assure tout au long des étapes de fabrication que les vêtements sont conformes à nos exigences de qualité.

En plus de ça, je suis passionnée par tout ce qui permet d’allonger la durée de vie de nos vêtements : entretien, réparation et autres astuces de grand-mère. J’aime donner des “petits suppléments d'âme” aux vêtements, les retravailler, les réparer, leur redonner une chance quand plus personne ne veut d’eux. Sur ces pages, j'essaierai de vous transmettre ce que je sais et qui pourrait vous être utile.

Dernière chose : toutes les astuces que vous trouverez sur ce site, je les ai vraiment testées et je me suis assurée personnellement qu’elles marchent (en d’autres termes, ce n’est pas un copié-collé de recherches sur internet). Si vous en avez des nouvelles à me suggérer, j’adorerais recevoir vos mails à hello@loom.fr.