Nos conseils d’entretien pour le pull épais :

La laine est fongicide et bactéricide : elle ne retient pas les odeurs. Alors pas besoin de laver le pull. Si besoin, aérez-le.

Si vous y tenez vraiment ou que vous avez une tache, ne le mettez surtout pas au lave-linge avec vos autres vêtements : avec l’agitation, les fibres humides de laine s’accrocheraient les unes aux autres. En d’autres termes : votre pull rétrécirait. Deux solutions :
1/ Lavez-le à la main : vous le laissez tremper 20 minutes dans l’eau tiède avec de la lessive spéciale laine ou du shampoing (les enzymes des lessives classiques rongent la laine). Rincez mais surtout n’essorez pas le pull pour ne pas le détendre.
2/ Lavez-le seul en machine sur un programme "laine" (et non "délicat") qui lave via un mouvement de balancier lent puis essore avec une rotation rapide, ce qui évite de trop malaxer le pull.

Sèche-linge interdit pour éviter de le rétrécir, mais ne le séchez pas sur cintre non plus : votre pull humide est lourd et pourrait se déformer avec le poids de l’eau. L’idéal pour sa durée de vie est de le sécher en le posant à plat, sur un séchoir à linge ou une serviette.

Si jamais un trou commence à se former au niveau du coude (certains les ont un peu pointus :), emmenez-vite chez le retoucheur pour le faire repriser. Ca coûte en général moins de 10 euros. Si c’est trop tard, vous pouvez aussi essayer les coudières. Idem, si un fil est tiré, ne le coupez pas, emmenez-le chez un retoucheur pour qu’il limite les dégâts.

Des peluches apparaissent sur les zones de frottement ? Cela peut arriver. Mais le pull est de bonne qualité, si vous les enlevez de temps en temps avec un bon vieux rasoir ou avec un rasoir anti-bouloches comme celui-là, elles finiront par ne plus réapparaître.

Et voilà !