Nos conseils d’entretien pour les baskets :

Un cuir non entretenu va forcément tôt ou tard se dessécher, craqueler ou perdre sa forme. Et après, ce sera foutu : plus aucun retour en arrière ne sera possible, même si le cuir est d’excellente qualité. Au contraire, si vous y passez un peu de temps, vous pourrez garder vos baskets pendant des années.

La chose fondamentale à comprendre, c’est que le cuir est composé d’environ 5% de corps gras – ce sont eux qui lui donnent sa souplesse et sa résistance. S’ils s’échappent, le cuir se dessèche. Votre objectif est donc simple : maintenir le cuir gras.

Voici comment faire :

- Il faut régulièrement le “nourrir”, au moins une fois tous les 6 mois. Idéalement avec un produit spécial type cire d’abeille, mais au pire, n’importe quelle crème hydratante de votre salle de bain fera l’affaire.
- Si vos baskets prennent l’eau, faites-les sécher à l’air libre puis nourrissez le cuir. Eh oui : l’humidité chasse les corps gras (ce que vous devez savoir si vous avez déjà fait une vinaigrette : le vinaigre aqueux ne se mélange pas avec l’huile).
- Evitez de les porter deux jours d’affilée, surtout si vous avez tendance à transpirer ou si le temps est pluvieux. Ça laissera à vos baskets le temps d’évacuer l’humidité.

La deuxième chose à comprendre, c’est que le blanc, c’est salissant, mais que toutes les taches et éraflures peuvent disparaître avec un peu de technique. Plein de tutos sont disponibles sur YouTube, mais pour être sûr de vous donner des conseils qui fonctionnent, on les a (presque) tous testés pour vous : voici sur ce lien le résultat avant/après sur des prototypes de baskets Loom.

Et voici le mode d’emploi qu’on vous recommande :

1/ D’abord, retirez les lacets : vous les mettrez dans votre prochaine machine. S’ils vous semblent vraiment sales, vous pouvez d’abord les laisser tremper quelques minutes dans de l’eau avec un agent blanchissant que vous avez sous la main (ex : eau oxygénée / eau de javel / percarbonate de soude).

2/ Ensuite, enlevez les tâches et salissures sur le cuir et la semelle. Pour ça, mélangez un peu de liquide vaisselle dans de l’eau tiède, puis frottez ça partout sur vos baskets avec une vieille brosse à dents (faites attention à ne pas trop mouiller votre basket quand même, cf. nos conseils plus haut).

3/ S’il y a des taches récalcitrantes sur les contours des semelles, frottez-les avec du papier absorbant imbibé de dissolvant pour ongles. Idem pour les tâches sur le cuir : vous pouvez imbiber un coton tige avec du dissolvant et le tamponner sur la tâche (très légèrement pour ne pas risquer d’abîmer le cuir).

4/ Pour finir, il ne reste qu’à cacher les petites éraflures et raviver le blanc du cuir. Après avoir séché vos baskets, prenez un chiffon et appliquez un “rénovateur blanc” pour baskets (ils contiennent les mêmes types de pigments blancs qui ont été utilisés pour teindre le cuir de vos baskets, et honnêtement c’est indispensable d’en acheter un, par exemple ici). Laissez sécher 30 minutes, et ré-appliquez une 2e fois si nécessaire

Et voilà !