Remettre la mode à l’endroit

Au départ, on en avait simplement assez des pulls qui boulochent et des t-shirts qui se déforment.

Peu importe le prix qu’on mettait dans nos habits, rien ne nous garantissait leur qualité. Alors on a voulu comprendre ce qui fait qu’un vêtement dure ou non. En plongeant dans cet univers, on a réalisé à quel point l'industrie textile a perdu les pédales. Avec l’arrivée de la fast fashion, elle n’a plus qu’une obsession en tête : produire au prix le plus bas possible, quitte à dégrader systématiquement la qualité. Et on a aussi compris à quel point cette forme d’obsolescence programmée des vêtements a des conséquences terribles pour la planète et pour les personnes qui les fabriquent.

Face à un monde de la mode qui marche sur la tête, on a décidé de faire nos propres vêtements, avec une philosophie simple : moins mais mieux. Produire moins, c’est faire des vêtements qui durent, que vous n’aurez pas besoin de racheter toutes les trois semaines. Et produire mieux, c’est concevoir des vêtements qui font le moins de mal possible aux humains et à leur environnement.

On est loin d’être parfaits mais on vous promet d’essayer de faire toujours mieux jusqu’à ce que la mort nous sépare le monde de la mode ait enfin changé.

Julia Faure et Guillaume Declair
Co-fondateurs de Loom
Julia
Faure
Guillaume
Declair
Co-fondateurs de Loom
Remettre la mode à l’endroit, c’est un vaste chantier.
Voici ce qu’on fait chez Loom.

Des vêtements qui durent

Notre obsession ? Faire des vêtements que vous garderez longtemps. Résistants. Indémodables. Conçus pour durer.

Notre manière de travailler

Des vêtements durables

Pollution des eaux, réchauffement climatique, exploitation d'ouvrières, surproduction : la mode n’a pas un mais des dizaines de problèmes. Nous ne voulons en ignorer aucun.

Nos engagements

Des choses à dire

Est-ce qu’ H&M fait du greenwashing ? Comment reconnaître un sweat de qualité ? Pourquoi les promos, c’est de l’arnaque ? Tout ce qu’on comprend, on essaye de l’expliquer. Because knowledge is power.

Notre blog