Nous n'avons plus le choix : il faut produire mieux et surtout (beaucoup) moins.

loom moins mais mieux

Nous n’avons plus le choix : il faut produire mieux et (beaucoup) moins.

Produire moins.

Utiliser du polyester recyclé ou des emballages kraft, c’est mieux que rien. Mais si on veut diminuer l’empreinte environnementale de l’industrie textile, il faut d’abord réduire ses gigantesques volumes de production – voici comment on s’y prend.

Nos vêtements sont conçus pour durer

Avec les délocalisations et la course au bas prix, la qualité des vêtements s’est dégradée. Résultat : on porte nos habits deux fois moins longtemps qu’il y a 20 ans. Chez Loom, nous fabriquons des vêtements que vous n’aurez pas besoin de racheter tous les quatre matins.

On ne pousse jamais à la consommation

Si l’industrie textile produit autant, c’est aussi parce qu’elle nous pousse à acheter ce dont nous n’avons pas besoin. Chez Loom, nous ne faisons pas de pub, pas de promos, pas de collections, pas de prix qui se terminent par 9,99, pas de “plus que 4 disponibles” ou de “75 autres personnes regardent ce produit”, etc.

Nous sommes indépendants

Pour faire les choses bien, il faut avoir les mains libres : nous devons nous assurer que nos investisseurs ne sacrifieront jamais nos valeurs au nom de la course à la croissance et au profit. Chez Loom, nous sommes financièrement indépendants et 600 de nos clients sont nos actionnaires. 

Produire moins.

Utiliser du polyester recyclé ou des emballages kraft, c’est mieux que rien. Mais si on veut diminuer l’empreinte environnementale de l’industrie textile, il faut d’abord réduire ses gigantesques volumes de production – voici comment on s’y prend.

Nos vêtements sont conçus pour durer

Avec les délocalisations et la course au bas prix, la qualité des vêtements s’est dégradée. Résultat : on porte nos habits deux fois moins longtemps qu’il y a 20 ans. Chez Loom, nous fabriquons des vêtements que vous n’aurez pas besoin de racheter tous les quatre matins.

On ne pousse jamais à la consommation

Si l’industrie textile produit autant, c’est aussi parce qu’elle nous pousse à acheter ce dont nous n’avons pas besoin. Chez Loom, nous ne faisons pas de pub, pas de promos, pas de collections, pas de prix qui se terminent par 9,99, pas de “plus que 4 disponibles” ou de “75 autres personnes regardent ce produit”, etc.

Nous sommes indépendants

Pour faire les choses bien, il faut avoir les mains libres : nous devons nous assurer que nos investisseurs ne sacrifieront jamais nos valeurs au nom de la course à la croissance et au profit. Chez Loom, nous sommes financièrement indépendants et 600 de nos clients sont nos actionnaires. 

Produire mieux

Nous avons l’obsession de la qualité.

Pas de pub, pas de collection : toute notre énergie et notre argent, nous les dédions concevoir des vêtements qui durent. Il sont comparés à ceux du marché, testés en labo pour éprouver leur résistance puis améliorés en fonction des retours de nos clients, génération après génération.

Nous produisons localement.

Nous fabriquons uniquement en France et au Portugal. Parce que le code du travail y protège correctement les salariés et parce qu’on est assez proches de nos usines pour pouvoir leur rendre visite régulièrement et comprendre ce qui s’y passe vraiment.

Découvrir nos usines

Le bio n’est pas en option.

Les scientifiques parlent d’une 6e extinction de masse, et l’énorme quantité de pesticides des champs de coton conventionnel a sa part de responsabilité. Pour préserver la biodiversité, toutes nos nouvelles production sont désormais en matière biologique*.

Dites "non" à l'insectocalypse

Et aussi...

On ne fait pas de greenwashing, on essaye d’être le plus transparent possible, on vérifie vraiment l’impact de nos matières, on choisit les emballages les moins polluants, on renonce au confort marginal, aux darks patterns, on vous aide à faire durer vos vêtements plus longtemps et on ne veut pas grossir à tout prix...

Produire mieux

Nous avons l’obsession de la qualité.

Pas de pub, pas de collection : toute notre énergie et notre argent, nous les dédions à concevoir des vêtements qui durent. Il sont comparés à ceux du marché, testés en labo pour éprouver leur résistance puis améliorés en fonction des retours de nos clients, génération après génération..
En savoir plus.

Nous produisons localement.

Nous fabriquons uniquement en France et au Portugal. Parce que le code du travail y protège correctement les salariés et parce qu’on est assez proches de nos usines pour pouvoir leur rendre visite régulièrement et comprendre ce qui s’y passe vraiment.
Découvrir nos usines

Le bio n’est pas en option.

Les scientifiques parlent d’une 6e extinction de masse, et l’énorme quantité de pesticides des champs de coton conventionnel a sa part de responsabilité. Pour préserver la biodiversité, tous nos vêtements sont désormais en matière biologique*.
En savoir plus

Et aussi...

On ne fait pas de greenwashing, on essaye d’être le plus transparent possible, on vérifie vraiment l’impact de nos matières, on choisit les emballages les moins polluants, on renonce au confort marginal, aux darks patterns, on vous aide à faire durer vos vêtements plus longtemps et on ne veut pas grossir à tout prix...

Produire mieux

Nous avons l’obsession de la qualité.

Pas de pub, pas de collection : toute notre énergie et notre argent, nous les dédions à concevoir des vêtements qui durent. Il sont comparés à ceux du marché, testés en labo pour éprouver leur résistance puis améliorés en fonction des retours de nos clients, génération après génération.

Nous produisons localement.

Nous fabriquons uniquement en France et au Portugal. Parce que le code du travail y protège correctement les salariés et parce qu’on est assez proches de nos usines pour pouvoir leur rendre visite régulièrement et comprendre ce qui s’y passe vraiment.

Découvrir nos usines.

Le bio n’est pas en option.

Les scientifiques parlent d’une 6e extinction de masse, et l’énorme quantité de pesticides des champs de coton conventionnel a sa part de responsabilité. Pour préserver la biodiversité, toutes nos productions sont désormais en matière biologique.

Dites "non" à l'insectocalypse.

Et aussi...

On ne fait pas de greenwashing, on essaye d’être le plus transparent possible, on vérifie vraiment l’impact de nos matières, on choisit les emballages les moins polluants, on renonce au confort marginal, aux darks patterns, on vous aide à faire durer vos vêtements plus longtemps et on ne veut pas grossir à tout prix...
En savoir plus

Mais fabriquer de bons vêtements ne suffit pas.

Nous sommes des militants

On baigne dans le monde de la mode : notre quotidien c’est de poser des questions aux responsables d’usines, aux expert.es textiles, aux couturières etc… Tout ce qu’on comprend de cette industrie, on le partage sans langue de bois sur notre blog, en conférence ou dans la presse.

Nous sommes des militants

On baigne dans le monde de la mode : notre quotidien c’est de poser des questions aux responsables d’usines, aux expert.es textiles, aux couturières etc… Tout ce qu’on comprend de cette industrie, on le partage sans langue de bois sur notre blog, en conférence ou dans la presse.

Le chemin est encore long. Malgré tous nos efforts, nous sommes loin d’être parfaits. Il y a de nombreuses limites que nous devons encore repousser. Voir tout ce qu'il nous reste à faire.